Collectage de la P’tite cantine des Comptines

Des « petite bête qui monte  » en espagnol? Des « bateau sur l’eau » à la roumaine? Des « quand il trotte, il fait des pets » from Swahili? Des « fais dodo cola mon p’tit frère » à la norvégienne? Des « souris vertes » en coréen? Des berceuses tunisiennes ou mexicaines? Des « hudada » turques ou québécois?

Si vous en connaissez , contactez – nous! Ou si vous avez des amis ou de la famille étrangers, demandez- leur pour nous!

La PETITE CANTINE DES COMPTINES DU MONDE, le projet

Dans le cadre d’un collectage de chants de la petite enfance pour un projet avec la Bibliothèque des Côtes d’Armor  « La petite cantine des comptines du monde » qui débute en septembre 2021, nous lançons un appel à nos amis, familles, réseaux pour découvrir et rassembler de nouvelles comptines et berceuses issues d’autres régions du monde. Contactez- nous si vous connaissez des chants ou des jeux chantés à destination des tout- petits de 0 à 3 ans dans d’autres cultures et langues que le français. Vous pouvez aussi nous mettre en relation avec la personne qui pourrait peut- être nous transmettre ces chants.

MOYENS PRATIQUES de transmissions des chants

  • Un ENREGISTREMENT. Même de mauvaise qualité, même soi- disant mal chanté, faux ou hésitant. Peu importe du moment qu’on reconnait la mélodie.
  • Les PAROLES. Même gribouillées sur un coin de feuille pris en photo, ou écrit par email ou SMS.
  • La TRADUCTION. Soit mot à mot, soit le sens global, comme vous pouvez.
  • Le CONTEXTE: en une phrase ou deux ou plus si vous avez le temps. D’ou vient le chant, transmis par qui, chanté à quelle occasion. Tout ce que vous savez , et si c’est presque rien, c’est quand même bien.
  • Une VIDEO. Si c’est un chant à gestes qui se fait avec les mains, des jeux sur le corps. Même si la vidéo est de mauvaise qualité.  
  • ENVOI: envoyer par email « liratouva@herbesfolles.org« 
  • CONTACT: pour toutes informations, contactez Julie au 06 63 93 88 79 et emails ci- dessus.

Les ENJEUX de la transmission orale

Les « premiers récits » pour les tout- petits sont un enjeu de santé culturelle. Se relier par les histoires à ses parents et aux grandes personnes qui nous accompagnent aident à grandir vraiment et permet aux enfants de s’inscrire « dans un mouvement humanisant. » Nourrir n’est pas un mot en l’air pour faire joli! Oui, il s’agit bien de nourrir les tout- petits et leurs parents et parer ainsi à un nouveau défi sanitaire:  la malnutrition culturelle.

En soutenant cette initiative, vous nous aidez à développer des actions qui tentent de lutter contre les effets dévastateurs de la présence des écrans dans nos vies et dans celles des tout- petits. C’est un fait, c’est une évidence: l’omniprésence des écrans dans les familles détériore le lien parent- enfant grâce auquel le tout- petit franchit les étapes essentielles à son développement.

Un grand merci pour votre aide et pour les liens que vous tisserez entre nous et les détenteurs de petites perles des familles.

Nous contacter

Association Liratouva

kerelguen- 22710 Penvénan

07 57 18 42 28
icône email formulaire de contact