Le Grand Appétit

Le Grand Appétit, un spectacle de la Compagnie Liratouva

Liratouva œuvre pour la transmission d’histoires aux enfants par le biais des spectacles jeune public de sa compagnie, mais également à travers des ateliers de lecture, des formations et la production de CDs et livres pour prolonger l’expérience à la maison.

Son objectif principal est de faire le pont entre les tout-petits et la culture en proposant un espace de liberté et un temps de partage durant lesquels les adultes ne forcent pas, mais accompagnent les enfants dans leur découverte. Ses spectacles favorisent une forme de liberté de mouvement et d’expression pour les enfants, laissent toute sa place à la spontanéité. Dans le plus grand respect du besoin de sécurité et de repères de ces petites personnes, ils apportent des réponses à leur soif d’émerveillement simple, ainsi que des clefs de compréhension du monde.

Bébé Bouquine
Liratouva souhaite mettre en place un rendez-vous régulier entre les tout-petits (0-3 ans) et la lecture, mais également créer des habitudes de temps de partage entre les membres des familles ainsi qu’entre les tout-petits et les spécialistes de l’enfance et de la lecture.

À travers le projet Bébé Bouquine, l’association va diffuser une démarche de lecture libre et individualisée auprès des tout-petits qui correspond réellement aux besoins de cette tranche d’âge, une façon de lire avec les bébés plus adaptée que les moments de lecture collectifs qui existent actuellement dans la plupart des médiathèques.

Les premiers temps seront organisés à l’initiative de Liratouva en lien avec les acteurs locaux. Au fil du projet ces derniers se saisiront de la démarche, se formeront à la lecture libre et individualisée afin de reproduire et diffuser ces pratiques novatrices.


La lecture individualisée et libre qu’est-ce que c’est ?

Jusqu’à 3 ans, nos perceptions sensorielles et intellectuelles sont très différentes de celles des adultes. Les tout-petits vivent en grande partie leur expérience à travers le corps. Contraindre un enfant de cet âge à l’immobilité assise pour lire ne correspond pas à son fonctionnement. L’espace du Bébé Bouquine et la posture des lecteurs et lectrices doivent donc être pensés de façon à ce que l’enfant puisse à la fois se mouvoir et se concentrer quand il en sent le besoin. Ils doivent également favoriser une atmosphère libre, joyeuse et calme pour que la rencontre entre le petit lecteur et le livre ait vraiment lieu.

La création du spectacle « Le Grand Appétit » sera l’aboutissement du projet Bébé Bouquine en mars 2023. À destination des parents et des professionnels de la petite enfance, son but est d’aborder de manière ludique et artistique la question de l’accompagnement du tout-petit dans son développement ainsi que les fondements de la démarche de lecture individualisée. Les séances de Bébé bouquine et les différentes rencontres organisées tout au long du projet fourniront à Liratouva une grande partie de la matière nécessaire à la construction de ce spectacle.

Le Grand Appétit, présentation du spectacle

Un spectacle qui s’inspire de la forme de la conférence gesticulée et s’inscrit au cœur d’un projet Lecture et Petite enfance.
Une conférence gesticulée est un processus de création et d’expression publique issu de l’éducation populaire, un spectacle à mi-chemin entre le théâtre et la conférence : des acteurs mettent en scène leur vécu en y intégrant un recul théorique. Récit personnel, parties jouées et mise en scène artistique s’entremêlent. C’est également un événement participatif, suivi d’échanges où le public peut interagir sur un temps long avec les acteurs.

La pertinence de cette forme scénique
La forme artistique, ludique et vectrice d’émotions permet à chacun de se projeter et de s’identifier. Chaque spectateur y trouve ce qui est accessible à sa compréhension. En ce sens, parent ou professionnel a d’abord accès à son propre système de référence éducatif. S’il peut se sentir bousculé dans ses représentations, cette remise en question est issue d’un cheminement personnel à travers un éprouvé émotionnel dans lequel on se reconnaît, où on s’interroge. Elle n’est pas imposée à travers un discours qui donne à entendre des solutions toutes faites.
Le spectacle « Le Grand Appétit » s’inscrit dans une démarche de pédagogie active/coopérative où l’apprenant expérimente ses savoirs, les exprime et façonne ses connaissances par lui-même afin d’en extraire des compétences nouvelles. Ici la forme théâtrale suscite les émotions et soulève des questions, elle n’apporte pas de réponse car elle est un spectacle de questions, un support de réflexion pour les échanges à suivre.

Le temps d’échange qui suit la représentation pourra prendre la forme d’ateliers. Il est accompagné par les comédiennes et permet d’aborder ce qui a été présenté durant le spectacle ou simplement de partager les points de vue. Les actrices apporteront des éléments de réponse aux questions posées en s’appuyant sur leurs connaissances et expériences.
Ces échanges sont une invitation à une croisée des regards, de telle sorte que les ressentis, les interrogations, les remarques, les réalités du quotidien soient évoqués ensemble et rassemblés autour du sujet qu’est l’enfant. Ils ouvrent la possibilité pour les participants de se questionner sur leurs pratiques, leurs freins, leurs doutes, dans le contexte professionnel ou dans le cocon familial. Enfin ils permettent de créer du lien et d’amener chaque individu à s’exprimer au sein des ateliers en utilisant son propre langage corporel afin qu’il ne soit pas passif face aux autres mais bien acteur. L’intervention se veut ainsi un vecteur de lien social et s’inscrit dans un projet plus large qui vise à soutenir les liens enfant-parent et alimenter les relations entre les lieux d’accueil et les parents.

Tous les arts nourrissent les tout-petits et leurs parents et nourrissent le lien parent-enfant.

Exemples de sujets abordés durant Voir le jour Lire le monde

  • Le fonctionnement du tout-petit, sa manière de vivre les expériences
  • La manière dont le livre inscrit le tout-petit, né avec une très forte appétence pour la communication, dans le monde des mots
  • Pourquoi promouvoir l’éveil artistique et culturel du tout-petit au travers de la lecture individualisée spécifiquement?
  • La nécessité de nourrir le tout-petit culturellement, d’accompagner son goût pour les livres qui apparaît très tôt
  • Nourrir le lien adulte-enfant à travers un moment de lecture

Les artistes

Le Grand Appétit est proposé par deux conteuses : Julie Le Feunteun, artiste-conteuse et spécialiste de la lecture avec les tout-petits et Marine Ginod, plasticienne et créatrice d’univers visuels poétiques. Elles ont quelques bouillonnantes préoccupations communes : faire avancer la cause des bébés, être appui auprès des parents, tisser des réseaux de solidarités visant le partage des savoirs et des savoirs faire.


Julie Le Feunteun, jeu

Lectrice et artiste-conteuse
Co-fondatrice de Liratouva, Julie Le Feunteun fait vivre les récits quoiqu’il arrive, sous toutes les formes, contre vents et marées. Au fur et à mesure de formations et d’analyse de pratiques, elle se spécialise dans le “racontage”, le récit d’histoires auprès de la petite enfance et relie son travail de médiatrice du livre auprès des jeunes enfants aux formes orales de son travail de conteuse. Julie se forme aussi au chant depuis plusieurs années et à la voix plus largement, la voix comme ressource de création et d’expression infinie.
De cafés en jardins publics, de bords de route en campings, en passant par les festivals, les chapelles, les bateaux et les lavomatiques, elle balade ses histoires, des contes universels émaillés d’anecdotes personnelles et s’accompagne de ses ami-e-s musicien-ne-s pour colorer des ambiances fabuleuses. Elle souhaite parler à tous et toutes et même aux tout juste nés. Disons qu’elle leur parle vraiment. Elle les considère, les observe, les écoute et les accompagne dans leur devenir au monde. Sa parole se veut enveloppante. Dire, lire, chanter des histoires comme un tricot d’une laine mystérieuse et bienfaisante. On ne sait pas de quoi c’est fait, « pour de vrai », mais les grands et les petits se blottissent dedans, et ainsi se rapprochent, se découvrent et avancent ensemble, tranquilles, vers les profondeurs du monde, l’air de rien.

Marine Ginod, jeu et scénographie
Raconteuse et plasticienne
Marine Ginod est dompteuse de lumière au travers de créations de marionnettes d’ombres. Elle se voit aussi acrobate des mots quand elle s’adonne à l’écriture de textes à raconter. Elle est sans nul doute crayonneuse d’histoires qu’elle fait vivre par le dessin, l’illustration, la marionnette, les décors, les boîtes à histoires, le kamishibaï et la table à sable.
Au cours de son travail de raconteuse d’histoires, elle crée des spectacles vivants pour les toutes petites oreilles Lili la fourmi, Tip Tap Top, Tir’Bouchon le petit poisson, La Cabane à Contes, ainsi que pour les plus grandes oreilles Le Géant aux fruits d’or et de glace, La Cabane à Contes. Elle est également passeuse d’idées avec des ateliers de création d’histoires illustrées pour les tout-petits, les plus grands et les plus vieux ou en ateliers mélangés : grands & petits ; handicapés & immigré-es ; enfants & parents. Marine Ginod est également lectrice aux côtés de la compagnie Liratouva.

Emilie Bonnafous, mise en scène et dramaturgie


Autrice et metteuse en scène
Emilie Bonnafous s’est initiée au travail du clown à travers une formation d’artiste de cirque professionnel au Lido à Toulouse. Elle découvre ensuite l’écriture qui lui permet de transformer son regard sur les difficultés de la vie. Elle crée en 2006 la compagnie Nez4c dans laquelle elle développe durant cinq ans sa propre vision d’autrice et de metteuse en scène autant dans le spectacle vivant que dans la pédagogie, en partenariat avec le Théâtre national de Narbonne. Elle écrit trois pièces de théâtre traitant chacune d’un sujet grave : l’inceste, la séropositivité et les violences conjugales et met en scène l’une d’entre elles : Ou peut-être une nuit.
Quand elle rencontre Sébastien Armengol de la compagnie Galapiat cirque, elle part très rapidement dans le convoi avec lui et toute la compagnie Galapiat. Elle écrit alors sur l’itinérance, le quotidien restant toujours le point de départ de ses réflexions : Wagabond en 2015, un conte pour enfants illustré par Lucie Plessis et co-édité par la maison d’édition Le Moustier ; C’est Quand Qu’on Va Où !? en 2015-2016 (écriture et mise en scène), un spectacle destiné au jeune public et porté par Galapiat-cirque. Mère de deux garçons, elle participe à des projets qui questionnent la parentalité, la place de l’enfant et son monde imaginaire.


LE PROJET Bébé BOUQUINE PAS À PAS

Mise en place de moments de lecture avec les tout-petits sur plusieurs communes du territoire avec des médiateurs Liratouva dans un espace aménagé avec soin (livres à disposition, mobilier de lecture spécialement conçu pour les tout-petits), à destination des familles le week-end.

Formation par Liratouva des médiathécaires volontaires à la lecture individualisée et libre, afin qu’ils.elles puissent ensuite organiser ils.elles-mêmes des Bébé Bouquine, encadrés par Liratouva dans un premier temps, puis de manière totalement autonome.

Échanges avec les parents lors de Cafés-biberon dans le but de recueillir leurs expériences, attentes et de répondre à leurs éventuelles craintes. Ces rencontres seront aussi l’occasion de constituer des sélections de livres L’as-tu lu à offrir aux assistant.es maternel.les.

Création d’un spectacle sur le thème de la lecture avec les tout-petits, à partir des retours d’expérience de ces séances de lecture et de formation. À destination des professionnels et des parents, ce spectacle s’inspirera de la forme de la conférence gesticulée, mêlant ainsi théorie, expériences vécues et ateliers pratiques. Sa mise en scène artistique sera soigneusement travaillée pour permettre de toucher plus particulièrement le public et de le faire participer.

Clôture du projet par un grand temps fort autour de la lecture et du récit mêlant des séances de Bébé Bouquine organisées par les médiathèques formées par Liratouva, un spectacle jeune public, une représentation du Grand Appétit. La première édition de « O grands mots les petites oreilles » a déjà eu lieu le 24 septembre 2022.

 

PARTENAIRES FINANCIERS DE BB BOUQUINE

• Obtention d’une subvention par le Fonds pour le développement de la vie associative du Ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse
• Orientation d’une partie de la subvention annuelle du Conseil départemental des Côtes d’Armor sur le projet BB Bouquine la Direction Régionale de l’Action Culturelle
• la Fondation du Crédit Mutuel
• la CAF
• la Région Bretagne

 

Nous contacter

Association Liratouva
La Hutte
24 place Angela Duval
22420 Le Vieux Marché

07 57 18 42 28
icône email formulaire de contact