L’équipe

Julie Le Feunteun

De cafés en jardins publics, de bords de route en campings, en passant par les festivals, les chapelles, les bateaux et les lavomatiques, Julie Le Feunteun, appelée aussi Julie Bellule,  balade ses histoires, des contes universels émaillés d’anecdotes personnelles et s’accompagne de ses amis musiciennes pour colorer des ambiances fabuleuses.

Julie se forme aussi au chant depuis plusieurs années et à la voix plus largement, la voix comme ressource de création et d’expression infinie. En passant par les chorales de chants de lutte, le Roy Hart Théâtre et le chant lyrique, elle participe aujourd’hui à un ensemble vocal composé de 10 chanteuses travaillant autour d’un répertoire de chants polyphoniques « Les Reines Claudes ».

La parole de la conteuse se façonne au fur et à mesure de ses expériences aux contacts des musicien-es, de leurs harmonies et de leurs rythmes. Julie malaxe les mots et compose des histoires comme on compose une musique, il faut que les mots sonnent, que les mots claquent ou au contraire se tapissent. Elle cherche à garder le sens et l’essence des contes et leur donner une forme moderne, revêtir les mots d’une allure « rap » ou d’un style « blues ».

Julie s’intéresse également depuis quelques années au conte auprès des très jeunes enfants. Car ce qu’elle veut, c’est remettre la main sur ces émotions envolées après l’enfance et les éplucher pour voir ce qu’il en reste. C’est pour ça qu’elle raconte des histoires. Pour parler à tous et toutes et même aux tout juste nés. Disons qu’elle leur parle vraiment. Elle les considère, les observe, les écoute et les accompagne dans leur devenir au monde. Sa parole donne déjà à toucher les contours du monde. Le dessous des mots, les mots beaux qu’on ne comprend pas toujours, aide aussi à vivre léger, juste bien avec ce qui est là tout autour et même au dedans de soi, même si c’est encore flou et inssaisissable. Sa parole se veut enveloppante. Dire, lire, chanter des histoires comme un tricot d’une laine mystèrieuse et bienfaisante. On ne sait pas de quoi c’est fait, « pour de vrai », mais les grands et les petits se blotissent dedans, ainsi se rapprochent, se découvrent et avancent ensemble, tranquilles, vers les profondeurs du monde, l’air de rien.

 

Fanny Rousseau

Née en 1986, Fanny Rousseau, membre fondatrice de Liratouva, est animatrice en éducation à l’environnement depuis 7 ans.

Elle utilise et se forme à la pédagogie de projets. Elle expérimente et revendique des méthodes qui rendent le public acteur de ses découvertes. Le monde du tout petit la passionne : des collemboles aux tardigrades, des radicelles aux champignons microscopiques, elle chemine en compagnie des éléments naturels qu’elle considère comme « une source d’inspiration pour faire voyager les âmes sensibles ». Fanny transmet et échange à travers l’observation et le jeu ainsi qu’au travers des valeurs  d’écoute, de respect et de partage.

Le livre et le conte sont des outils précieux qu’elle utilise et continue de découvrir au cours de sa pratique professionnelle d’ animatrice nature. Ils se tiennent tout autant depuis plusieurs années au coeur de ses engagements associatifs et personnels.

C’est tout naturellement que LIRATOUVA a vu le jour entre ses mains et celles de Julie Le Feunteun quand les deux amies ont souhaité faire se rencontrer leur passion pour les livres et la nature en fondant l’association.

Aujourd’hui, Fanny continue d’enrichir ses connaissances au fur et à mesure de son implication pour la promotion de la littérature orale et écrite. Elle accompagne activement Julie Le Feunteun sur le volet administratif et dans la prise de décision des grands axes de l’association en concertation avec le CA. Son expérience comme animatrice – nature profite chaque jour au développement des activités de Liratouva puisque que Fanny connaît et travaille au quotidien avec les outils de l’éducation populaire qui sont ceux mis en œuvre à Liratouva. Son oreille attentive, son recul et ses investissements multiples dans différents domaines explorés par Liratouva sont indispensables à la vie de l’association.

Aude Speller

Née en 1986, Aude joue de la musique dès son plus jeune âge, au piano puis au violon. Elle consacre ses études à l’histoire, l’histoire de l’art et aux métiers de la culture, et travaille ensuite en tant que médiatrice culturelle pour des missions et projets de sensibilisation aux arts et au patrimoine.

En parallèle la musique continue à grandir et à prendre sa place : de formation classique au conservatoire, Aude se passionne pour les musiques de traditions orales, notamment lors d’un voyage au Québec où elle apprend et s’imprègne des répertoires traditionnels québécois et acadiens. L’apprentissage continue en jazz au conservatoire de Saint-Brieuc.

Elle accompagne désormais Julie et joue dans plusieurs autres formations, un duo flûte-violon autour des musiques du monde, un quartet autour des musiques trad du Québec, un ensemble de musiques actuelles le Lab’Orchestra.

En savoir + : www.isidore-legroupe.com

 

Florian Bellec

Très tôt fasciné par le rythme, Florian Bellec explore le monde des percussions. Sur son chemin, il est séduit par la beauté et la richesse des musiques de l’Iran et de sa percussion : le tombak ou zarb. Il se forme alors auprès de grands maîtres comme Pedram Khavarzamini, Djamshid Chemirani, Madjid Khaladj. Il étudie également des jeux plus modernes avec Antoine Morineau.

En parallèle, il continue d’étudier et de jouer d’autres percussions : Daf, Dayré, Udu… Imprégné de ces sonorités et rythmes allant de l’Inde jusqu’en Turquie, il accompagne Julie dans ses univers. Par ailleurs, il joue au sein de différents projets en musique ancienne (médiévale) et du Moyen – Orient.

 

Céline Bird

Profondément émue par la musique, Céline Bird danse. Commençant par la danse classique, acquérant ainsi une solide base technique, elle poursuit son apprentissage par la danse contemporaine. Elle y découvre l’exaltation de danser pieds nus, de se rouler par terre, de courir vite, de relâcher son dos et d’improviser. Après l’obtention de son diplôme de fin d’études chorégraphique au Conservatoire Régional de Reims en 2004, elle chemine vers Rouen, au Cefedem de Normandie et approche ainsi les questions de l’enseignement et de la pédagogie. Là elle traverse une constellation de mouvements. En passant par l’expérience de différentes techniques, sensibilités et répertoires de la danse contemporaine (Anne Theresa de Keersmaeker, W. Forsythe, Danse contact de Steve Paxton, Feldenkrais, Caroline Carlson, Théatre du Mouvement…) , elle se compose une précieuse valise mouvementée, une valise à partager. Elle obtient en 2011 le DE en danse contemporaine.

Parallèlement, la musique lui colle à la peau et elle continue sa pratique du piano et du saxophone dont elle joue depuis toute petite. Du classique (CRR de Reims), au jazz (école de Rouen) en passant par les musiques traditionnelles (CRR de Rouen), Céline Bird arpente d’autres rythmes et d’autres sons et cultive résolument la joie de jouer ensemble. 25 Elle enseigne dans diverses structures (Conservatoire, école de danse, école de musique, écoles) et elle cherche toujours. L’envie de danser ne la quitte jamais, c’est comme un feu intérieur.

Après la naissance de ses 2 filles, l’artiste allie sa musique aux contes de Julie Bellule. C’est la danse-théâtre qui finit par les réunir tout à fait dans la création de «Pillou !». Céline Bird nourrit un rêve : naviguer un jour sur un bateau – spectacle. Elle fait un détour en 2016 aux ateliers du Pére Jaouen (L’association des Amis de Jeudi Dimanche – Bel espoir) pour rencontrer le monde du bateau et continuer à apprendre le mouvement, celui des vagues, du ryhtme des rabots, des pas sur un navire qui tangue.

 

 

 

 

 

 

 

 

Elise De Pasquale

Elise baigne dans les pages et les livres depuis toute petite. Elle est passée « de l’autre coté des bouquins » en s’impliquant dans l’animation de bibliothèques de rue pendant quelques années. Les livres prennent une nouvelle saveur en plein air ! Aujourd’hui infirmière, Elise souhaite travailler en pédopsychiatrie et manier le livre comme outil de soins.

 

Blandine Ramain

Blandine aime la poésie, la musique et les grands espaces. Elle a croisé la route de Julie et Fanny en arrivant en Bretagne et a été séduite par l’univers de Liratouva.

Blandine s’implique aujourd’hui dans le CA de l’association parce qu’elle croit dans le potentiel de la lecture et du conte comme outil d’émancipation et de sensibilisation à l’environnement. La construction du rapport de la société à la nature, et de l’homme à son prochain, passe par les tout petits d’aujourd’hui qui sont les citoyens de demain !

Par sa formation et son expérience, Blandine apporte une connaissance des fonctionnements institutionnels et des ressources dans la gestion de projets.

 

Lettres de saison

Pour recevoir nos infos (quatre envois par an)

Nous contacter

Association Liratouva

Siège des activités :
5 rue du Launay – 22710 Port-Blanc

Siège social : Ker Bastard – 22480 Lanrivain.

06 95 05 91 63
icône email formulaire de contact